L’hiver sans encombre à Brussels Airport

  • 13 Jan 2017 10:05
En hiver, la neige et le verglas peuvent causer des retards ou des situations dangereuses sur les pistes et les voies de circulation de Brussels Airport. Depuis deux ans, l’aéroport fait appel à G4S pour - littéralement - mener à bien toutes les opérations hivernales. Même si l'hiver ne s'annonce pas rude, G4S se tient prêt à intervenir en cas de besoin.

« C’est un vrai défi », affirme Christophe Tack, manager de l’équipe. « De nombreux éléments interviennent et nous devons sans cesse nous exercer à la pratique de nombreuses opérations. C’est pourquoi nous organisons un exercice hebdomadaire tout au long de l’année. Ainsi, tout le monde reste vigilant et informé du fonctionnement des machines, des techniques de conduite et du mode de communication avec la tour de contrôle. »


Fort heureusement, les hivers rigoureux sont assez rares en Belgique. « Mais nous continuons à nous entraîner pour le cas où ce serait utile. Cette année, nous avons été confrontés à une apparition imprévue de plaques de givre à laquelle nous avons pu réagir dûment et rapidement. Et nous n’avons pas peur d’aller voir ce qui se passe ailleurs. Dernièrement encore, nous nous sommes rendus en Suède avec les chefs d’équipe afin de savoir comment on s’y organise et apprendre davantage sur les techniques appliquées. Là-bas, le climat est différent et nous avons donc pu acquérir de nouvelles connaissances. Un tel voyage renforce aussi l’esprit d’équipe, qui est déjà très fort dans notre groupe », affirme Christophe.

« Cela peut paraître étrange, mais notre plus grand défi est peut-être de garder notre enthousiasme sous contrôle. Tout le monde est passionné par ce travail. Il arrive parfois que des collègues, auxquels on n’a absolument pas demandé de venir travailler, se présentent au travail simplement parce qu’ils veulent donner un coup de main. Je pense que cela est principalement dû au travail extrêmement utile que nous fournissons dans le cadre des opérations hivernales. Nous maintenons l’aéroport en fonctionnement. Il s’agit d'un bel exemple de l’unité OneG4S : ces opérations demandent un effort conjoint des départements R.H., des Finances, Aviation et Safety Systems. » Et Christophe de conclure : « Cela est très valorisant ».
^